Rome ville éternelle

Vous devriez être comblé, par Rome, si vous aimez l’étrange, vous aurez rendez-vous avec la mort, notamment les catacombes, et avec des pratiques religieuses singulières mais aussi d’autres lieux moins fréquentés, vous livreront leurs secrets….

La palme de l’étrange revient à l’église Santa Maria de la Concezione. Sa crypte renferme les ossements de 4000 moines capucins. De plus on a utilisé une grande part de ces ossements pour créer des chandeliers et autres sujets décoratifs du plus charmant effet. A l’origine les moines étaient enterrés ici avec la terre de Jérusalem, cette dernière venant à manquer, on déposa les corps sans sépulture jusqu’en 1870.

Depuis la Piazza dei Cavalieri di Malta, vous découvrirez la plus jolie vue de Rome, sur l’Aventin, dessinée par Piranèse, et ce, au sud ouest du Colosseo. Pour s’y rendre, tourner à gauche de l’église Santa Sabina et au bout de la place regardez par le trou de la serrure de l’énorme porte du prieuré des Chevalier de Malte, vous plongez dans le plus secret des jardins dont l’allée d’arbres ménage la plus étonnante des perspectives…

A Rome l’art est partout, Rome attire les foules du monde entier, et depuis des siècles, elle demeure une destination

Musée Carlo Bilotti

culturelle incontournable. 3000 ans d’une stupéfiante créativité, à chaque pas l’art vous accompagne, tableaux, fresques, architecture,sculptures. Les œuvres sont dispersées aux quatre coins de la ville, et vous pourrez les admirer dans les édifices ou sur les sites pour lesquels elles ont été conçues. Bien sûr, Le Vatican,le Palazzo Altemps, la Gallerie Borghese, les reliefs de la Colonna Traiana, mais nombre de joyaux vous attendent hors des sentiers battus.

Buon appetito, le cliché des bons vieux spaghettis servis dans une trattoria, laisse place petit à petit, à un style de restaurant où le meilleur de la cuisine traditionnelle se teinte de couleurs plus contemporaines, et personne ne s’en plaindra. Aujourd’hui nous avons l’embarras du choix, bars à vin, salad-bars, pubs gastronomiques, cuisines ethniques, mais nous avons aussi déniché de petites trattoria aux couleurs et cartes locales. Et puis à Rome on ne plaisante pas avec la pizza romana, cette fine et croustillante pâte cuite au feu de bois, que l’on dégustera le soir, tard à la terrasse d’une pizzéria.

Le plus petit état du monde, en débouchant Piazza di San Pietro, vous quittez l’Italie, vous êtes au Vatican, minuscule enclave d’où le pape dirige près d’un milliard de catholiques, et dont l’influence rivalise avec les plus grands chefs

Le Vatican de Castel San Angelo

d’État de la planète. Le premier de ces chefs d’église fut saint Pierre qui aurait été exécuté sur l’ordre de Caligula, dans un cirque construit sur la rive ouest du Tibre, occupé de nos jours par le Vatican.

Rome ne saurait se résumer à ce grandiose musée en plein air. Cette destination touristique planétaire fait de Rome une grande ville moderne, une capitale, qui se doit d’assumer les défis de son époque, de proposer logements, emplois, et infrastructures modernes.

Levez-vous de bon matin, avant le bruit des boulevards, pour entendre le son le plus indissociable de Rome, le murmure de l’eau. Aucune autre cité ne compte plus de fontaines. Fontana di Trévi, pour ne citer qu’elle, mais chaque place à se fontaine.

Visiter Rome en quatre jours, c’est possible, nous avons été très bien guidé par l’excellent Rome mode d’emploi des guides Gallimard. Nous l’avons suivit avec beaucoup d’attention, et je m’en suis beaucoup inspirer, pour écrire ces quelques lignes. Il est excessivement bien fait et détaillé pour vous permettre une visite de Rome dans les meilleures conditions.

La Rome Antique en un jour : Attaquez Piazza Venezia vers 9h  ainsi que Colonna Traiana, vous pouvez ensuite enchaîner l’église Santa Maria in Aracoeli, elle est magnifique, juste à côté vous avez le Capitolino, ses deux statues

Colosseo

représentant le Tibre et le Nil et le Monument di Vittorio Emanuele II. Vers 10h 10h30 vous pouvez être au Foro Romano, cinq entrées sont possibles. Deux heures plus tard, voir trois c’est selon, après une pizza Romana dans une

trattoria, et quelques instants de détente dans le parc Colle Oppio, vous visitez le Colosseo. Ce monument doit être comme le reste de la Rome antique vu la nuit, les aspects y sont totalement différents. Si vous êtes de bons marcheurs, sans se précipiter, vous vous dirigerez vers l’église San Clémente, les décors médiévaux, les fresques, les mosaïques, et les salles souterraines ne vous laisseront pas indifférents. Enfin vous terminerez gentiment cette première journée par l’imposante basilique San Giovani in Laterano, l’un des pôles religieux de la cité.

Le cœur de Rome : Entre la boucle du Tibre à l’ouest et la Vial del Corso à l’est, le cœur de Rome

Le Tibre

bat, rayonne, irrigue la ville tout au long de ses artères. Renaissance, baroque, médiévale, aucune étiquette ne colle, tant de mélanges, églises, palais,  monuments façonnés par 2000 ans d’histoire. C’est copieux et cela se fait en deux

Piazza Navona

jour. Un itinéraire on vous pourrez vivre deux journées bien contrastées, une rythmée par la Rome médiévale, et Rome de la renaissance, par ses plus beaux monuments antiques, la seconde plus calme, dans les quartiers Trastevere et du vieux Ghetto juif. La piazza Novana, le Palazzo Altemps et le Panthéon… toujours en se référent au mode d’emploi de Gallimard.

A noter que les cafés et restaurants de la Piazza Navona pratiquent des prix exorbitant, (4 Euros le café), mais au moins, une fois assis, lire, papoter, et même bronzer aussi longtemps qu’il vous plaira. Déjà très animée le jour avec ses touristes, elle reste la nuit encore plus trépidante, avec les artistes et les caricaturistes, et ses fontaines illuminées, allez y faire un tour le soir, vous ne serez pas déçu.

Le nord de Rome: En fait, au nord de Rome, ce qu’il faut aller voir, c’est la Piazza di Spagna, L’église Santa Maria

Fontana di Trévi

Maggiore, le  merveilleux mélange de boutiques de luxe, une superbe perspective de rues charmantes, jusqu’au Parc et les trésors de la Villa Borghese. Ne pas manquer la Fontaine de Trévi.

Le Vatican: Une journée consacrée au plus petit état du monde. Avec ses incontournables visites, la Capella Sistina, un chef d’œuvre de fresques de Michel-Ange,

Castel St Angelo

d’une grande richesse La Basilique di San Pietro, un monument architectural magnifique, grandiose, de toute beauté. Le musée du Vatican et  sans oublier Castel San’Angelo.

Voilà l’essentiel de ses quatre jours à Rome, il vous sera possible selon votre temps, d’effectuer des promenades, hors des sentiers battus, certaines valent la peine qu’on s’y attarde. Celle du Ghetto juif au Trastevere, ou celle de la Piazza Venezzia à la Piazza Navona, ou encore de la Piazza Di Spagna à la piazza Del Popolo. Nous avons fait ces trois promenades, et elles valent le détour.

Bon voyage…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s